Témoignage parcours 1, 2, 3... LUCIE Fondation Armée du Salut - Label LUCIE

Engagée en France depuis plus de 130 ans, la Fondation de l'Armée du Salut vient en aide aux plus fragiles, de la naissance à la fin de vie. Tout ce travail est rendu possible grâce à l’engagement de plus de 2500 salariés et 4000 bénévoles, dans environ 200 établissements et services, implantés dans 12 régions en France.

En janvier 2020, la Fondation s'engage dans le parcours de progrès RSE du label LUCIE.

Reconnue d’utilité publique, la Fondation de l’Armée du Salut lutte contre « les formes d’exclusion et pour l’intégration de tous dans la société ». Créée il y a plus de 150 ans et aujourd’hui présente dans plus de 130 pays, dites-nous en plus sur votre histoire !

C’est en 1881 que l’Armée du Salut « débarque » en France, elle ne cessera de se développer durant le 20ème siècle en s’appuyant sur ses officiers, ministres du culte au sein du monde protestant. On la connaît surtout par ses membres en uniforme, ses marmites installées dans les rues en période de Noël et par son action auprès des plus démunis.

Mais c’est bien plus que cela... 2500 salariés, 4800 bénévoles œuvrent aujourd’hui dans les secteurs de l’Enfance - Jeunesse, de l’Handicap, des Personnes Âgées et de l’Inclusion Sociale des personnes en souffrance, souvent exclues de notre Société.

Du fait de ses missions, l’être humain a toujours été au cœur des actions de la Fondation de l’Armée du Salut. En quoi ces valeurs responsables sont-elles essentielles pour vous ?

La Fondation  de l'Armée du Salut s’appuie sur son slogan « Secourir, Accompagner, Reconstruire ». Toute son action est engagée pour répondre aux besoins des personnes qu’elle accueille, sans discrimination. Les valeurs portées sont :

  • l’inconditionnalité, par l’accueil de toute personne ;
  • l’exigence, vécue au quotidien dans la qualité de l’accompagnement ;
  • la fraternité, qui est au cœur des relations humaines, une main tendue à tous ceux qui souffrent ;
  • la participation, des personnes accueillies en les soutenant pour qu’elles prennent place et parole. C’est un axe essentiel de nos missions, dans l’écoute, la prise en compte de leurs besoins et leurs attentes, pour tous, y compris ceux qui ont des difficultés d’expression et de compréhension ;
  • l’espérance, pour un monde meilleur, le droit au recommencement qui peut se nourrir de la conviction personnelle que la mort ne signifie pas la fin définitive de l’existence humaine.

Nous venons de réactualiser le Projet de la Fondation qui fédère et mobilise toutes les parties prenantes, face aux enjeux des transformations profondes de la Société française.

Pourquoi avoir choisi le parcours 1, 2, 3… LUCIE pour valoriser ces engagements ?

Le parcours nous a paru intéressant tout d'abord parce qu'il s'appuie sur le référentiel de la norme ISO 26 000, qui pose un cadre très robuste sur lequel nous appuyer. C'est également un cadre complet, qui couvre tous les domaines de la RSE avec ses 7 thématiques, et c'est le souhait de la Fondation, et de son conseil d'administration en particulier, de les explorer toutes, sans se limiter à un seul domaine.

Par ailleurs le parcours 1,2,3 a été privilégié car il est évolutif et progressif. Il va nous permettre de sensibiliser les salariés au concept de RSE, à ce qu'ils se l'approprient tout en avançant dans la détermination de nos enjeux principaux en matière de responsabilité. Et enfin, l'accompagnement de LUCIE nous donne l'assurance d'avancer dans le bon sens, dans les règles de l'art !

Pourriez-vous nous partager quelques-unes de vos actions RSE dont vous êtes les plus fiers ?

Notre Fondation est engagée dans une démarche de Développement Durable depuis janvier dernier.

A la cellule RSE, nous avons réalisé un premier état des lieux et recensé les actions environnementales, sociales et sociétales réalisées au sein nos établissements (une soixantaine ).

Nous nous sommes réjouis de découvrir que ces derniers n’ont pas attendu l’engagement du siège pour agir. Voici quelques exemples d’actions que nous avons pu recenser :

  • Récupération de matériels (mobiliers, palettes) pour les réparer/réemployer en mobilier de jardin par exemple à travers nos chantiers d’insertion ou ateliers de redynamisation.
  • Installation de ruches dans certains de nos établissements avec des animations et sensibilisations fréquentes par des apiculteurs sur le rôle des abeilles et l’importance de préserver notre biodiversité.
  • Présence de jardins et potagers collectifs. Ces espaces permettent de tisser des liens forts et intergénérationnels entre nos résidents d’EHPAD, les familles et le personnel. Cela contribue au bien-être de chacun. Un de nos Foyers d’Accueil Médicalisé (FAM) situé à Strasbourg utilise son jardin collectif dans le cadre de traitements thérapeutiques.
  • Présence de petites fermes urbaines dans quelques établissements avec en plus un système d’aquaponie dans l’un nos établissements et sensibilisation des résidents sur les circuits courts, l’alimentation saine et durable.
  • Ouverture d’un cabinet dentaire bénévole à destination d’un public précaire.
  • Mise à disposition de nos locaux à des associations locales et à des habitants de la commune pour organiser des événements avec la possibilité pour nos salariés/résidents d’y participer.
  • Et encore pleins d’autres…

Nous sommes très fiers de ces initiatives et comptons les diffuser sous forme de bonnes pratiques auprès de notre réseau de référents RSE inter-établissements. Etant à ce jour en phase d’auto-évaluation, ces initiatives nous permettent d’illustrer, auprès de nos parties prenantes associées à la conception de notre politique RSE, les actions concrètes que nous pourrons réaliser en rapport aux différentes thématiques de l’ISO 26000 et qui font sens dans nos activités.

Hormis ces actions et plus récemment durant la crise sanitaire, l’action qui nous a rendu particulièrement fier est la mobilisation de nos équipes et notre réactivité pour porter assistance à un public nouveau pour nous. La chaîne de solidarité qui s’est créée entre d’autres associations, des entreprises, les autorités et nous, a été sans précédent. Nous avons ainsi mis en place dès le début du confinement une distribution alimentaire itinérante de plus de 6000 repas par jour, dans plus d’une quarantaine de squats et bidonvilles parisiens et du 93. Nous avions d’ailleurs répondu à l'appel concernant la Carte des solidarités de la Communauté LUCIE et avions partagé cette initiative avec les autres membres.

Aujourd’hui nous sommes fiers de vous annoncer que pour répondre à la première mission de notre slogan  « Secourir »,  nous sommes en passe de pérenniser cette action.

Nous ne manquerons pas de vous revenir ainsi qu’à la Communauté pour plus de nouvelles concernant de notre aventure RSE !

Pour en savoir plus