février 6, 2017Pas de commentaire

[LUCIEminaire #2] 15 écogestes au bureau

Je connais 650 écogestes au bureau! Et vous ? - Cyril Hergott

Ce LUCIEminaire #2 vous livre par l'intermédiaire de notre expert de Riposte Verte, Cyril Hergott, 15 bonnes pratiques pour être plus écolo dans sa vie de tous les jours au bureau.

Voir plus


juillet 23, 2018Pas de commentaire

10 livres engagés et inspirants pour des vacances éco-responsables

Sélection de livres éco-responsables pour l'été 2018- Label LUCIE

Avant de partir en vacances, LUCIE vous propose une sélection de livres engagés et inspirants à emporter dans sa valise ! Des livres pour mieux comprendre les grands défis de demain et les solutions pour passer à l'action.

Voir plus


juin 17, 2014Pas de commentaire

5 conseils pour entamer une démarche RSE

5 conseils pour entamer étape par étape une démarche RSE dans votre entreprise

 

La démarche de labellisation LUCIE a été créée à l’intention d’accompagner les entreprises dans leur engagement RSE, et a déjà séduit aujourd’hui près d’une centaine d’entreprises et d’associations, de toutes tailles et de tous secteurs d’activité.

Cinq ans après son lancement, l’équipe LUCIE a donc une bonne vision des moyens efficaces pour intégrer la RSE dans la stratégie des entreprises… et la rendre source de performance et de développement pour celles-­ci. « Le monde est en évolution constante, et ces changements impactent aussi bien les individus que les entreprises. Les décideurs perçoivent encore une fracture entre RSE et performance économique, alors qu’en réalité la RSE est un virage dans la stratégie de performance économique! » précise Bruno Pireyn, Directeur des Opérations du Label LUCIE.

Alors fini les excuses, la faute à pas de temps, les dossiers urgents, la RSE c’est aussi un sujet à traiter, voici 5 conseils clés pour passer le cap de la RSE!

Cliquez ici pour lire l'article complet


mai 22, 2015Pas de commentaire

Connaissez-vous bien la RSE ?

Responsabilité sociétale des entreprises : le lexique qui explique

La RSE n'est pas un terme qui parle à tout le monde.

Qu'est-ce-que c'est? Qui anime cette démarche?

LUCIE vous invite à le découvrir simplement et rapidement à travers un article tiré du site www.leparisien.fr

Je clique ici pour lire l'article 


novembre 23, 2015Pas de commentaire

COP 21, RSE : Les Entreprises à la croisée des chemins

L’Histoire retiendra sans doute qu’au début du XXIème siècle, il s’est opéré une révolution dans la conduite desblog strategie1 affaires. Même s’il peut sembler, à première vue, que les entreprises continuent de fonctionner comme elles l’ont toujours fait, elles se sont transformées de manière significative, sinon radicale.

Les entreprises ne peuvent plus évoluer, prospérer, et se développer dans un splendide isolement, comme si de rien n’était. Leur environnement interne et externe a changé, le monde a changé, il est devenu insoutenable en termes humains et écologiques.

 

Lire l'article ici


novembre 12, 2015Pas de commentaire

COP21, RSE : les entreprises à la croisée des chemins

D'après les Echos.fr

Elles n’ont de cesse de subir les assauts répétés d’un monde en crise, lui-même en Les entreprises ne peuvent plus

feuilles

évoluer, prospérer, et se développer dans un splendide isolement, comme si de rien n’était.

Leur environnement interne et externe a changé, le monde a changé, il est devenu insoutenable en termes humains et écologiques. Mais la RSE à tous changéepleine transformation et mutation. Leur finalité, raison d’être, et principes d’action quasi séculaires ont vécu ou tendent à disparaître.


En savoir plus sur cliquer ici


avril 30, 2018Un commentaire

Engagement pour l’intérêt général – ISO 26000

 

Engagement pour l'interet général et contribution au développement local - ISO26000 - RSE - Label LUCIE

La dernière question centrale de l'ISO 26000 traite de la responsabilité de l'organisation à l'égard de la communauté et du développement local du territoire sur lequel elle développe ses activités.

Une entreprise responsable s'engage donc pour l'intérêt général. Elle doit viser une croissance durable, respectueuse à la fois des hommes et du territoire.

Voir plus


juin 5, 2017Pas de commentaire

Éthique des pratiques – ISO 26000

Ethique des pratiques et des affaires - ISO26000 - RSE - Label LUCIE

L'éthique des pratiques reprend la question centrale de l'ISO 26000 sur les bonnes pratiques dans le monde des affaires. Dans un environnement en faveur de la transparence, la capacité des entreprises à démontrer la rigueur de leur éthique constitue un facteur de confiance, de stabilité et de performance économique, essentiels à sa pérennité.

Voir plus


juillet 5, 2017Pas de commentaire

Gouvernance responsable et transparence – ISO 26000

Gouvernance responsable et transparence - ISO 26000 - RSE - Label LUCIE

Que signifie la transparence et la gouvernance responsable pour une organisation ?

Commençons par définir la gouvernance d‘entreprise, il s’agit de l'ensemble des processus, réglementations, lois et institutions destinés à cadrer la manière dont l'entreprise est dirigée, administrée et contrôlée.

La norme ISO 26000 place la gouvernance au centre des 6 questions centrales et la définit ainsi :

« La gouvernance de l'organisation est le système par lequel une organisation prend des décisions et les applique en vue d'atteindre ses objectifs. La gouvernance de l'organisation peut comprendre à la fois des mécanismes formels de gouvernance, reposant sur des processus et des structures définis, et des mécanismes informels, émergeant en fonction des valeurs et de la culture de l'organisation, souvent sous l'influence des personnes qui dirigent l'organisation. [...] Ces systèmes sont dirigés par une personne ou par un groupe de personnes (propriétaires, membres, mandataires sociaux ou autres) détenant le pouvoir et ayant la responsabilité d'atteindre les objectifs de l'organisation. »

Dans une organisation responsable, il existe des règles précises de gestion des affaires et de prise de décision. Ceci vise à empêcher les comportements pouvant porter préjudice à l’entreprise ou à ses parties prenantes. Initialement destinées aux grandes entreprises, les règles de bonne gouvernance s’appliquent désormais à toutes les structures soucieuses de leur impact sur le territoire et la société, quelle que soient leurs tailles.

Il convient de noter que cette définition excède le cadre strict de l'entreprise et qu'elle propose de s'appliquer à tout type d'organisation.

Pourquoi opter pour la transparence et choisir une gouvernance responsable ?

La question de la gouvernance d’entreprise continue de recevoir une grande attention. L’origine de la problématique de la « corporate governance » remonte aux années 80 et 90. Les actionnaires des entreprises perdaient alors leur pouvoir au profit de dirigeants, parfois peu scrupuleux. S’ensuivent ensuite des abus et des scandales entraînant des faillites d’entreprises telles que Enron (2001), Andersen (2002) et WorldCom ou Parmalat (2003) ou encore la crise financière de 2008-2009. C'est pourquoi les actionnaires, créanciers et employés, lésés par ces scandales financiers exigent des réformes pour une gouvernance plus responsable.

Depuis, les gouvernements ont renforcé le cadre règlementaire dans ce domaine, afin de rétablir la confiance des investisseurs et d’accroître la transparence et la responsabilité des entreprises.

Les clients, les collaborateurs sont-ils réellement demandeurs de transparence ?

Être transparent et honnête vis-à-vis de l’ensemble de ses parties prenantes est le mot d’ordre aujourd’hui.

Une étude, réalisée en 2013 auprès de 40 000 collaborateurs, montrait que la transparence managériale est le facteur-clé pour déterminer le niveau de satisfaction d’un collaborateur vis-à-vis de son supérieur hiérarchique.

Selon une étude IPSOS 2016, la France connait un climat de défiance globale, où le consommateur n’accorde pas facilement sa confiance à une marque, une entreprise. Les Français veulent être entendus des marques (74 %). Ils attendent à la fois que les marques et les entreprises soient responsables et transparentes (72 %). Les consommateurs accordent également de l'importance à la politique sociale et environnementale (84 %).

Quelques exemples de bonnes pratiques en matière de gouvernance :

  • La publication des résultats financiers et résultats d’exploitation. Bien que l'amendement Lactalis, visant à inciter les entreprises à publier leurs comptes annuels, ait été rejeté en janvier 2018, la tendance est à la transparence.
  • La démarche RSE portée par la Direction Générale et ou la Présidence
  • Un code de conduite pour les collaborateurs
  • La mise en place d’un dispositif d’alerte
  • Une charte achats responsables

novembre 5, 2015Pas de commentaire

L’agilité, la clé pour réussir votre développement international

2907736922

Selon HBR FRANCE, le mode agile est une véritable opportunité pour les entreprises de se renforcer à l’international tout en limitant le risque. Et pourtant, l’étude de l’Observatoire du Développement International (menée chaque année depuis 2010) révèle que les modèles classiques priment et que les modèles agiles ou en rupture sont loin d’être monnaie courante. En effet, près de 64% des personnes interrogées optent pour la réplication d’un modèle éprouvé en l’adaptant au nouveau contexte, 13% choisissent un modèle déjà utilisé dans le pays choisi et seulement 23% définissent un modèle au cas par cas selon le pays. Cette stratégie est sans doute le résultat de la priorisation faite par les entreprises lors de leur développement. Nos répondants déclarent que le critère jugé le plus important lors de cette expansion est la rapidité. Il est donc peu surprenant que la stratégie la plus plébiscitée soit la réplication d’un modèle déjà testé dans un autre pays en le réadaptant au nouveau contexte. Le critère arrivant en seconde position est la rigueur. L’audace, quant à elle, arrive en troisième position.

Pour voir l'article cliquer ici


Logo Label LUCIE 26000 - Label LUCIE
lucie-footer
fb
in2
tw
youtube-logo

Copyright © 2017 Labellucie - Tous droits réservés - Mentions légales